LE BONHEUR DE LA BOUCHE La cuisine chinoise, quintessence d'une civilisation Agrandir

LE BONHEUR DE LA BOUCHE La cuisine chinoise, quintessence d'une civilisation

"Se vêtir, se nourrir, se loger et se déplacer, tels sont les quatre besoins fondamentaux de la vie humaine. L'homme ne peut pas se passer de manger. Cependant, parcourez le monde, vous ne trouverez aucun autre peuple tel que nous, les Chinois, qui attribue un sens aussi complexe à la notion de nourriture, qui affiche une envie de manger aussi flagrante, qui se donne autant de mal pour multiplier les façons de passer à table et qui embrasse une gamme aussi vaste nourriture, comme si rien ne devait nous occuper sauf le fait de manger". (Xia Mianzun, écrivain et pédagogue chinois)
Ces quelques lignes illustrent parfaitement le lien utilisant les chinois à la nourriture.

Fils d'un shichi (fou de nourriture), Zheng Lunian accompagne très vite son père dans ses repas en compagnie de son cercle de gourmets, s''initiant ainsi au plaisir de manger. Le testament verbal de son père était d'ailleurs: "Mange, mange, quitte à dormir dans un cercueil léger et mince".
Si, pour l'auteur, la France est l'autre pays de la gastronomie, après la Chine, elle pêche quand même par sa médiocre et marginale connaissance de la cuisine chinoise, de ses multiples saveurs (bien mal représentées par les nombreux restaurants chinois qui n'ont de chinois que le nom) et nombreuses possibilités.
Son but est donc clair: faire connaitre de l'intérieur la vraie cuisine chinoise, celle caractérisée par le raffinement, la beauté, les sentiments et les rites.
Car ne nous y trompons pas, la cuisine chinoise est un tout, un symbole de la quintessence d'une civilisation.

A noter, en fin d'ouvrage, une sélection de recettes ainsi qu'une liste des bonnes tables chinoises en France et à travers le monde.

9782876236646

25,00 €

  • Nombre de page : 317
  • Parution : février 2017
  • Auteur(s) : Zheng LUNIAN

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

LE BONHEUR DE LA BOUCHE La cuisine chinoise, quintessence d'une civilisation

LE BONHEUR DE LA BOUCHE La cuisine chinoise, quintessence d'une civilisation

"Se vêtir, se nourrir, se loger et se déplacer, tels sont les quatre besoins fondamentaux de la vie humaine. L'homme ne peut pas se passer de manger. Cependant, parcourez le monde, vous ne trouverez aucun autre peuple tel que nous, les Chinois, qui attribue un sens aussi complexe à la notion de nourriture, qui affiche une envie de manger aussi flagrante, qui se donne autant de mal pour multiplier les façons de passer à table et qui embrasse une gamme aussi vaste nourriture, comme si rien ne devait nous occuper sauf le fait de manger". (Xia Mianzun, écrivain et pédagogue chinois)
Ces quelques lignes illustrent parfaitement le lien utilisant les chinois à la nourriture.

Fils d'un shichi (fou de nourriture), Zheng Lunian accompagne très vite son père dans ses repas en compagnie de son cercle de gourmets, s''initiant ainsi au plaisir de manger. Le testament verbal de son père était d'ailleurs: "Mange, mange, quitte à dormir dans un cercueil léger et mince".
Si, pour l'auteur, la France est l'autre pays de la gastronomie, après la Chine, elle pêche quand même par sa médiocre et marginale connaissance de la cuisine chinoise, de ses multiples saveurs (bien mal représentées par les nombreux restaurants chinois qui n'ont de chinois que le nom) et nombreuses possibilités.
Son but est donc clair: faire connaitre de l'intérieur la vraie cuisine chinoise, celle caractérisée par le raffinement, la beauté, les sentiments et les rites.
Car ne nous y trompons pas, la cuisine chinoise est un tout, un symbole de la quintessence d'une civilisation.

A noter, en fin d'ouvrage, une sélection de recettes ainsi qu'une liste des bonnes tables chinoises en France et à travers le monde.

Donner votre avis